P1140411.JPG

 "La Fleur du Mal", un jardin au Festival International de Chaumont-sur-Loire (41)

Le Festival International des Jardins de Chaumont-sur-Loire se déroule chaque année d’avril à novembre.  Choisi parmi plus de 300 postulants, notre projet a été lauréat en 2017.  Le thème de l’année était ‘Flower Power’, le pouvoir des fleurs.  En équipe avec un architecte et un artiste-plasticien, nous avons conçu et construit un jardin éphémère. Ce jardin  « La Fleur du Mal », était pensé comme un jardin abandonné par des opiomanes.  Le “village” était composé de quatre pavillons noirs ouverts sur une face, accueillant des lits à Opium. Des graminées et ombellifères étaient plantées pour donner une atmosphère d’abandon et de friche au jardin.  Un potager abandonné révélait aux visiteurs la beauté cachée des fleurs et des légumes les plus communs. Des plantes avec des propriétés hallucinogène ou neurologiquement stimulantes, comme le chanvre ou les daturas ont également été plantées.    

Site web du jardin :  La Fleur du Mal 

Maitrise d'Ouvrage :  Domaine de Chaumont-sur Loire
Maitrise d'Oeuvre :  Lynda Harris Paysagiste,  
Nathan Crouzet Architecte, AL.Ignoré, artiste urbain

Surface : 200 m²

Budget : 11 000€

Statut : Réalisé

Livraison : avril 2017

P1130750.JPG
P1140206.JPG

 A show garden at the International Festival of Chaumont-sur-Loire

The International Garden Festival of Chaumont-sur-Loire takes place every year from April to November in the grounds of a château in the Loire Valley.  Chosen in a design competition from over 300 applicants, our team won the chance to create a garden for the "Flower Power" themed festival in 2017.  Working in collaboration with an architect and an artist, Lynda designed and built this show garden named "La Fleur du Mal" or "The Flower of Evil".  The garden was imagined as the abandoned garden of a group of opium addicts.  The "village", made up of four black pavilions, open to one side and each containing an opium bed.  The pavilions featured patterned ceilings which changed with the strength of the sun, giving a hallucinogenic effect.  Grasses and umbellifers were planted to give an abandoned feel to the garden.  The "untended" vegetable garden showed visitors the little-known beauty of the flowers of vegetables such as parsnips, onions and carrots.  Plants with hallucinogenic properties or other neurological stimulants were also planted, including hemp & datura.  

Website :  La Fleur du Mal 

Client :  Domaine de Chaumont-sur Loire
Design team :  Lynda Harris Paysagiste,  
Nathan Crouzet Architecte, AL.Ignoré, artiste urbain

Area : 200 m²

Budget : 11 000€

Project delivery : April 2017

P1140395.JPG
P1140389.JPG